Accueil du site > Cinéma > Ciné Mémoire : Jean Gabin

Ciné Mémoire : Jean Gabin

Contenu de la page : Ciné Mémoire : Jean Gabin

19h : UN FRANÇAIS NOMMÉ GABIN

Documentaire de Yves Jeuland et François Aymé - 1h45

Un film d’archives captivantes orchestrées pour raconter le pacha du cinéma français.
Gabin avait deux rêves d’enfant : devenir fermier et conduire des locomotives. Mais il sera acteur, et par la grâce du cinéma, ouvrier, routier, patron, flic et truand, président et déserteur, conducteur de locomotives. Et paysan. Du Front populaire aux Trente Glorieuses, il incarnera la France des villes et des champs de bataille, celle des fermes et des usines, celle des cafés et des épiceries, des ports et des faubourgs. Les Français se reconnaîtront en Gabin. L’acteur le plus emblématique de son siècle.


21h : LA VÉRITÉ SUR BÉBÉ DONGE

Drame de Henri Decoin - France - 1952 - 1h44
Avec Claude Genia, Danielle Darrieux, Jean Gabin...

Gisant sur un lit d’hôpital, François Donge qui se sait victime d’un empoisonnement, tente de comprendre les raisons qui ont poussées son adorable épouse « Bébé » à vouloir le tuer. Il replonge alors dans sa mémoire et se souvient de sa rencontre avec la belle Elizabeth qu’il transformera bientôt en Bébé Donge. Grand amateur de la gente féminine, il avait été immédiatement charmé par la candeur et la beauté de la jeune femme qui à son tour s’épris follement de lui. Mais les indélicatesses répétées de François auront tôt fait de transformer la fraîcheur des sentiments de Bébé en une irrépressible amertume…

" La Vérité sur Bébé Donge " est une adaptation du roman éponyme de Georges Simenon. Il s’agit de la troisième adaptation d’un roman du célèbre auteur belge par Henri Decoin qui avait auparavant adapté Les Inconnus dans la maison en 1942 et L’Homme de Londres en 1943.